Vindicte

Compte Vindicte

fermeture

Publié le 29 novembre 2022 dans

Rennes la rouge
📰 Actu locale
Suivre ce journalSuivre cette bulleSuivre cette bulle
Suivre cette bulleSuivre cette bulleBulle suivie

Titus

Révolutionnaire

404 contributions

Rédacteur en chef de Vindicte

Toutes les publications >

Compte-rendu

Festival Le Village des possibles : une NUPES des associations et des collectifs

Ce week-end à Rennes se tient le festival le Village des possibles. Compte-rendu de ce qui se passe là-bas.

Ce week-end à Rennes se tient le festival le Village des possibles : un rendez-vous pour tous les militants associatifs engagés dans des causes ou des projets qui visent à changer le monde, et surtout l’occasion pour tous les militant⋅es engagé⋅es et les curieux de se rencontrer.

Force est d’ailleurs de constater que la formule fonctionne : les deux allées du festival en plein air (il se déroule sur le mail François Mitterrand, à Rennes) ont fourmillé de monde tout l’après-midi.


Quand on se baladait le long de la première allée, on avait l’occasion de rencontrer les militant⋅es des associations antispécistes L214 et Sentience : des brochures avec les arguments pour devenir végan en libre distribution pour les deux associations, des livres de cuisine pour réaliser des pâtisseries véganes ou des essais antispécistes à vendre pour L214, des pancakes végans au chocolat en échange d’une adhésion pour Sentience.

En face le journal d’investigation Splann rappelle sa dernière enquête de fond sur la méthanisation. Là, un militant fait le tour des stands et distribue quelques affiches pour le boycott de la coupe du monde au Qatar (Vindicte soutient cette action, nous vous en reparlerons, ndlr).

Un peu plus loin, un stand propose de la formation à la réparation de vélo, un autre des séances de yoga, un autre encore propose des savons écolo à la vente.

Sur la seconde allée, les associations La Nature en Ville et CoLERE ont du succès. La résistance au projet d’usine Bridor a pris beaucoup d’ampleur depuis la dernière manifestation le 24 septembre, et le sujet est sur toutes les lèvres : 21 hectares de terre artificialisés et une consommation d’eau de 200 000 m3 / an.

D’autres associations, comme Actionaid, parlent de leurs actions contre les multinationales, et font signer une pétition pour pousser Auchan à ratifier un accord « pour la santé et la sécurité dans les usines textiles du Bangladesh ». Auchan était l’une des entreprises destinataires des textiles fabriqués dans l’immeuble effondré du Rana Plaza au Bangladesh, il y a dix ans. Pour mémoire, cet effondrement avait causé la mort de 1 100 personnes.

Non loin de là, la Ligue des Droits de l’Homme distribue des livrets pour connaître ses droits en manifestation, et pour expliquer le concept de « genre » à celles et surtout ceux qui en auraient encore besoin : « ce n’est pas une théorie », rappelle le livret explicatif, « ce n’est pas le refus de la nature […] ce n’est pas un moyen d’endoctrinement ».

En face une association qui prône le recyclage occupe les enfants en proposant des activités de décoration de cadre.

Aux deux extrémités se trouvent des scènes, une petite et une grande. Quelques discussions y sont organisées au fil de la journée, entrecoupées de moments musicaux. Dans un coin de ce joyeux tumulte, une activité escalade d’arbre fait mouche auprès des enfants – qui décidément ne sont pas en reste, puisqu’ils semblent eux aussi apprécier danser au rythme des percussions de la batucada.


Le soir venu, la queue commence à se former à côté du bar, non loin de la grande scène. Peu à peu, les barnums sont repliés, les stands rangés. De nombreuses tables font leur apparition. Le stand miam-miam prospère à son tour, avec sa proposition de repas végan à prix libre.

La batucada revient ensuite dans l’obscurité de la nuit, et s’ensuit sur la grande scène un dernier concert tout en douceur et lumières par Shinobi Blue.

Nourri⋅es des rencontres du jour, dans cet univers artisanal et joyeux, les militant⋅es repartent avec la foi dans un monde rêvé, un monde possible. Mais c’est surtout la conviction – la démonstration même – qu’on est ensemble et qu’on ne s’ignore pas qui rend cet événement très important.

C’est le sens de l’appel que Vindicte lance sur Internet : être un lieu en commun pour toutes les forces progressistes, pour toutes les utopies. Ne restons pas seul⋅es sur Internet. Construisons nous aussi un site Internet des possibles. C’est Vindicte.

Le collectif de la Prévalaye lance un appel

L'enquête publique concernant le site de la Piverdiere (extension du centre d'entraînement du stade rennais) a débuté.
Le collectif de la Prévalaye lance un appel à formuler des remarques ou des observations !
Voici comment faire, et voici également une liste de propositions et d’observations que vous pouvez simplement reprendre à votre guise !
Appel à contribution - 14 novembre 2022
🤍
🔥1 🦎1

Pascal Branchu, opposant historique du projet Bridor, répond au milliardaire Le Duff

Louis Le Duff menace d'installer son usine de croissants surgelés à l'étranger. Pire, le milliardaire Louis Le Duff est amer. Il est chagrin. Il ne comprend pas. On a demandé à Pascal Branchu des explications.
Bridor - 11 novembre 2022
🤍
🥐1

Les mégabassines, Bridor : ces combats que les écolos peuvent gagner (et ça fait peur à Macron)

Jusqu’en 2018, le mot d’ordre à Notre-Dame-des-Landes était “contre l’aéroport et son monde.” Les militants pouvaient craindre que l’opposition à l’aéroport soit un épiphénomène ; c’était en réalité une lame de fond. Maintenant, tout le monde sait reconnaître l’ancien monde : celui des mégabassines et celui des usines de snacks surgelés ultra consommatrices en eau. Panorama.
Panorama - 4 novembre 2022
🤍
💖1 💥1 💧1

Qatar: pourquoi les excuses du député Karl Olive ne passent pas

Karl Olive a affirmé qu’il y a eu plus de 300 morts lors de la construction de la tour Eiffel en 1887. L’argument était destiné à justifier la tenue de la coupe du monde au Qatar, malgré les (au moins) 6 500 morts sur les chantiers de construction liés à l’événement, d’après une estimation du Guardian de février 2021. Critiquer par la Nupes parce q…
Sport - 7 août 2022
🤍
⚽️1

100 % du capital d'EDF : pourquoi ce n'est pas du communisme

EDF doit faire l’objet d’une étatisation dans les jours prochains. Qu'est-ce que ça cache ? Le gouvernement est-il soudainement devenu communiste ? Surtout, pourquoi le gouvernement s’apprête-t-il à passer à 100% du capital d’EDF ?

Avant de rentrer dans le curieux détail de cette affaire, la première chose à remarquer, c’est que le gouvernement dé…
Article - 3 août 2022
🤍
⚡️1

É. Borne s’en prend à la maire de Rennes : « Heureusement qu’on ne sait pas combien vous dépensez pour des migrants. »

La mairie de Rennes dépense plus d'1 million d'euros par an pour pallier les déficiences de l'État. En réponse, la première ministre s'ancre dans ses positions et se justifie par une remarque clientéliste douteuse.
Migrants - 6 novembre 2022
🤍

150 personnes ce matin pour le climat et contre Bridor à Rennes

Dans le cadre des marches pour le climat, « contre les projets absurdes », 150 personnes se sont retrouvées à Rennes et ont marché depuis le siège de Le Duff jusqu'à la mairie de Rennes Métropole pour dénoncer le projet d’usine Bridor.
Marche pour le climat - 12 novembre 2022
🤍
♥️4 🔥1 🥐1

Occupation d’un gymnase : à l’abri pour l’hiver ?

De mauvaise fortune bon cœur. Au gymnase de l’Ille, à Rennes, les familles de migrants vivent depuis maintenant une semaine dans des conditions spartiates, mais dans une ambiance bon enfant. Des associations restent présentes pour organiser l’intendance.
Migrants - 15 novembre 2022
🤍
❤️2

Festival Le Village des possibles : une NUPES des associations et des collectifs

Ce week-end à Rennes se tient le festival le Village des possibles. Compte-rendu de ce qui se passe là-bas.
Compte-rendu - 2 octobre 2022
🤍

4 août 1789 : de l’abolition des privilèges aux privilèges des hommes blancs

Le 4 août 1789, les privilèges des nobles ont été abolis. Il faudra 4 ans supplémentaires pour qu’un décret valide cette abolition. Mais même avec un décret, certains privilèges résistent, parce qu’ils ne sont pas codifiés dans la loi. Combien de temps faudra-t-il pour que l’abolition des privilèges devienne une réalité ?
Pendant l’été 1789, la Rév…
Date événement - 4 août 2022
🤍

Macron et Z Event, comprendre pourquoi la récupération agace

Avec son bilan écologique médiocre, la récupération d’un événement caritatif au profit d’associations écolo a viré au couac pour Macron. Que lui reprochent les associations exactement ?
Écologie - 15 septembre 2022
🤍
🐬1

« C’est à cause de gens comme Macron qu’on fait ces événements-là » Antoine Daniel marque un point

Le Z Event a récolté plus de 10 millions d'euros cette année pour des associations, dont certaines critiquent vertement le président. La récupération politique de Macron ne passe pas tant ce dernier s'est éloigné des causes défendues. La fête du Z Event ne doit pas servir à effacer la brutalité de Macron.
Z Event - 12 septembre 2022
🤍

Forum

Festival Le Village des possibles : une NUPES des associations et des collectifs

Tu peux laisser un message. Ça nous fait plaisir !

🙂

Vindicte - dernière mise à jour le 18 novembre 2022

Notre ligne politique - À propos de nous - contact@vindicte.com