Vindicte

Compte Vindicte

fermeture
Suivre ce threadSuivre ce thread

Samedi 12 novembre à Rennes : marche climat COP 27 stop aux projets absurdes

Rennes la rouge🔴 Événements

Le 11 novembre 2022 à 22h40

Titus
Révolutionnaire acharné

404 sujets
119 messages

Marche Climat
À Rennes, la marche climat se déroulera à Alma à 10h sous le thème "Bridor Dehors".

Ce samedi 12 novembre à 10h, une marche pour le climat est organisée à Rennes Alma.

La coalition COP27 lance un appel national à une marche, dans toutes les villes de France, pour protester contre la tenue de la COP27 en Egypte (plus d'infos ci-après).

À Rennes, La Nature en Ville appelle au rassemblement, sous le thème "Bridor Dehors", pour préserver 21ha de terres agricoles bocagères et fertiles à Liffré, 3ha de zones humides, une tête de bassin versant, plus de 1000 arbres, une forte biodiversité et les paysages....

Les dernières infos sur le projet Bridor

Pascal Branchu, opposant historique du projet Bridor, répond au milliardaire Le Duff

Infos pratiques

🗓 Quand ? Le samedi 12 novembre à 10h

📍 Où ? Partout en France / À Rennes à Alma, devant le siège Le Duff Industries au 52, avenue du Canada.

 Pourquoi ? Faire de la COP27 une réussite pour le climat et la justice sociale / Pour dire stop aux projets climaticides inutiles et imposés dont Bridor Liffré.

L’appel à mobilisation

Nous reproduisons ici le texte de l'appel à mobilisation de la coalition COP27

En 2015, les pays du monde entier se sont engagés lors de l’accord de Paris, à tout faire pour limiter le réchauffement bien en deçà de 2 degrés, si possible en dessous de 1,5 degrés. Les engagements de réduction d’émissions pris et les moyens engagés depuis sont très loin de permettre la tenue de cet objectif. 

Alors que 2022 est à ce jour l’année la plus chaude jamais mesurée en France, qu’une publication du CNRS et de Météo France indique que nous sommes tendanciellement sur une hausse de 3,8 degrés d’ici à la fin du siècle dans l’hexagone, que les catastrophes climatiques s’enchaînent sur la planète et que la récession mondiale menace, c’est d’un véritable plan mondial pour une transition juste dont nous avons besoin. 

C’est pourquoi, à l’appel de la coalition COP27, nous invitons tous les citoyens et les citoyennes, tous les responsables associatifs, syndicaux et religieux, toutes les associations, toutes les entreprises, toutes les collectivités locales, à se mobiliser à l’occasion de la COP27 pour exiger des politiques publiques qui nous engagent effectivement tous dans une transition juste, équitable et respectueuse des communautés en première ligne reposant sur une réduction immédiate et significative de nos émissions annuelles.

Samedi 12 novembre en particulier, des mobilisations auront lieu dans le monde entier pour réclamer dès la COP27 : 


  • En Europe, le rehaussement des objectifs et des moyens du “pacte vert” afin de réduire effectivement nos émissions d’au moins 65% en 2030,
  • La mise en place d’un mécanisme dédié au financement des pertes et préjudices liés au changement climatique dans le cadre de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique 
  • L’augmentation des fonds versés par les pays responsables du réchauffement climatique pour financer la transition des pays les plus affectés pour atteindre enfin et à minima les 100 milliards de dollars par an promis en 2009 (actuellement 83 milliards)
  • L’augmentation immédiate des fonds versés pour financer l’adaptation des pays les plus pauvres au réchauffement climatique. Les besoins sont estimés aux alentours de 200 milliards par an alors que les financements sont de l’ordre de 30. 
  • L’abandon des bombes climatiques et notamment d’Eacop et du projet d’exploitation du gaz sur les côtes d’Afrique du Sud, l’arrêt de tout financement public des énergies fossiles. En 2022, plus de 700 milliards de subventions aux énergies fossiles ont été accordées (notamment pour réduire leur prix), 

Alors que cette COP27 se tient en Égypte, l’un des régimes les plus répressifs au monde, nous réclamons également le respect des droits humain, dans le cadre du déroulement de la COP, le gouvernement égyptien doit cesser de porter atteinte à l’action de la société civile et également pour ce qui en découle : les activités engagées pour réduire les émissions carbone doivent respecter les droits humains des populations impactées.


Répondre

Vindicte - dernière mise à jour le 18 novembre 2022

Notre ligne politique - À propos de nous - contact@vindicte.com